Articles

Affichage des articles du février, 2017

Mes indispensables pour partir en balade

Image
En tant que cavalière de randonnée, je me suis demandé ce que je prends toujours avec mois lorsque je pars en balade ou en petite randonnée (1 journée).
Ça peut paraître idiot au premier abord, mais je me suis dit que ça pourrait quand même intéresser certains lecteurs. Voici donc la petite liste de mes indispensables pour aller en extérieur.

Des chaussures confortables pour marcher.
Quelle que soit la durée de ma sortie, la saison ou le temps, je mets systématiquement une paire de chaussures qui me permet de marcher à pied sans avoir des ampoules de partout et dans lesquelles je suis à l'aise en toutes circonstances.

J'ai depuis longtemps banni les bottes en caoutchouc et autres bottines d'équitation (sauf quand il pleut, mais dans ces cas là, je ne monte pas à cheval :) ) dans lesquelles on transpire à grosses gouttes et qui peuvent être très difficiles à enlever. Les bottines sont peut-être un peu plus pratiques de ce côté là, mais elles ne sont pas forcément confortables l…

Chicorée et ses poignées d'amour - Partie 1

Voilà quelque chose qui me fait souci depuis pas mal d’années. Chicorée a des soucis d’embonpoint depuis pas mal de temps déjà. Et depuis tout ce temps je n’en fini pas de me poser des questions et de passer de joies en doutes.
Aujourd’hui, je me décide à en parler. Je voudrais essayer d’écrire sur ce problème que nous pose la nourriture. Je vais essayer de retracer les différentes problématiques auxquelles nous avons été confronté depuis que Chicorée est arrivée à la maison. Et par la suite, peut-être son évolution et (il faut l’espérer) pourquoi pas la sortie de cette galère qui nous poursuit depuis des années.
Depuis que Chicorée est arrivée à la maison, on a toujours plus ou moins fait attention à ce qu’elle ne mange pas trop. Étant avec les vaches, elle a eu un accès quasiment illimité à l’herbe pendant les premières années de sa vie. Avec sa croissance, on n’a pas eu trop de soucis. Sauf peut-être quand elle avait 2 ans et demi. Je me souviens qu’elle a eu passé plusieurs jours e…

Un mois avec Chicorée : Janvier 2017

Image
Le mois a commencé très doucement pour la puce. Avec l’arrivée du froid et d’un peu de neige, elle est restée tranquille quelques jours.



J’ai commencé à la rentrer la nuit le 4 janvier. Entre le froid très prenant et la neige, j’ai préféré jouer la carte de la facilité, autant pour elle que pour moi : avec son arthrose dans les postérieurs je voulais qu’elle puisse se reposer un peu, à l’abri du froid (même s’il fait aussi bien froid dans son box). Elle ne rechigne pas pour rentrer depuis. Elle sait qu’une bonne dose de foin l’attend pour la nuit, ainsi que son seau avec le drainant.
Je voulais aussi dire, que nous sommes allés chercher (mon homme et moi), le samedi 31 décembre 2016, une petite boule de poils que nous avons nommé Malie. C’est une berger belge Malinois. Bébé chien nous accompagne désormais un peu partout. Vous la verrez assez souvent sur le blog, je pense, en compagnie de Lana, la petite chienne de la ferme. Enfin voilà, c’était la petite aparté de cet article.



A savoir q…

Le Ranch El Altiplano : à la découverte des montagnes du Haut Bugey.

Image
Cette semaine, je vais vous parler d’un lieu qui me tient à coeur. D’un lieu qui m’a vue grandir et qui à vu m’a vue évoluer une bonne partie de ma petite vie.
Il s’agit du ranch où j’ai appris à monter à cheval : Le Ranch El Altiplano.
Où est-ce ?
En randonnée.
Le ranch est situé dans les hauteurs d’une petite commune de l’Ain qui était autrefois bien connue pour ses sanatoriums. Il s’agit de la petite ville d’Hauteville Lompnes. Cette petite commune de moyenne montagne regroupe quelques 3000 habitants abrite de nombreuses activités dont l’équitation.
Le Ranch a pris place dans les montagnes surplombant Hauteville Lompnes, à 940 mètres d’altitude, dans un hameau nommé le Grand Dergis.
Qui s’en occupe ?
Maria et son fidèle Gracieux pendant une randonnée de plusieurs jours sur le plateau.
Le Ranch El Altiplano a vu le jour grâce à Maria Elena Matus, dans les années 2000. cette chilienne d’origine amérindienne et espagnole est née auprès des chevaux. Elle a donc tout naturellement trouvé commen…