Quand une pause s'impose ....

Cet article participe à la cavalcade des blogs. Ce mois-ci, c'est la blogueuse Audrey S. du blog Qalo & Lolotte qui a lancé le thème " Les bénéfices d'une pause dans son équitation ".

Quand une pause s'impose....

J'avoue que ce thème de la cavalcade des blogs m'a d'abord vraiment emballée ! Je n'espérais pas mieux pour ma première participation. Mais finalement, cet article n'a pas été aussi évident à écrire que ce que je pensais.

Quand monter à cheval ne te manque plus...

Pour commencer, je voudrais parler "d'Équitation". Parce que oui, dans ma vie de cavalière, j'ai connu des grands moments d'euphorie, où monter à cheval était pour moi quelque chose d'aussi nécessaire que de respirer. Mais voila, une fois l'euphorie passée ma motivation et mon envie se sont doucement éteintes pour se réduire quasiment à néant. L'envie de monter n'était plus là. Je n'y prenais plus aucun plaisir. J'en étais même arrivé à trouver cela inutile.

Par contre, j'avais toujours cette envie d'être auprès des chevaux. Je pouvais passer des heures assise dans un pré à prendre des photos, à regarder Chicorée brouter avec les vaches .... A aucun moment l'envie de sauter sur son dos ne m'a tenaillée.

Passer du temps au pré, simplement à observer, à laisser faire les choses... Apprendre à les connaître, à les voir tels qu'ils sont.


J'ai passé beaucoup de temps sur les réseaux sociaux, sur les blogs etc. Et je me suis mise à quelque chose qui était "à la mode" à cette période (et qui l'est encore actuellement) : le travail à pied. Je me suis tout de suite éclatée dans cette discipline que je travaillais, sans le savoir, depuis des années.

J'ai toujours passé, des heures et des heures à pied avec Chicorée. On arrivait à partir pendant plusieurs heures à pieds sans jamais se poser de questions. On faisait cela surtout parce que quand elle est arrivée, Chicorée était très jeune. On ne pouvait donc pas monter. On a tout simplement commencé son éducation à pied, en balade. Et s'en est suivi ces longues périodes où 'envie de monter me quittait pour ne plus revenir. On compensait donc le manque de séances montées par de longues balades à pieds ou des séances de travail un peu plus studieuses.

Et puis d'un coup, l'envie de monter m'est revenue. Et quelque temps plus tard, elle s'est de nouveau éteinte, pour se rallumer après quelques semaines ou mois. Et ainsi de suite. On a donc travaillé un peu monté, puis beaucoup à pied et de nouveau beaucoup monté et très peu à pied.

Et j'avoue qu'encore maintenant, je passe beaucoup de temps les pieds sur terre à marcher aux côtés de Chicorée. Les balades montées sont un vrai régal, mais je ne sais pas pourquoi je trouve plus facile et surtout plus naturel d'être à pied avec elle.

Passer du temps à pied. Ne plus monter. Laisser la relation se développer et aller toujours plus loin. On peut monter tant qu'on veut son cheval, on ne pourra pas le connaître de la même manière que si on prend le temps de passer du temps à ses côtés.


... et que les chevaux sont devenus partie intégrante de ta vie.

Du côté des chevaux en général, je crois que je n'ai jamais réussi à me couper complètement d'eux, même si par moment j'en avais réellement l'envie.

Je l'avoue, par moment, j'ai eu envie de me décrocher entièrement des chevaux. Tout simplement parçe que passer son temps à faire les box, donner à manger, faire les clôtures ... et ne rien faire d'autre est épuisant. Et puis, il y a eu des moments où j'ai eu tellement mal de perdre un compagnon que je n'avais plus du tout envie de voir ces satanées bestioles à qui je m'attache trop et qui finissent par prendre trop de place dans ma vie.

J'avoue avoir eu un trop plein pendant un temps. Je n'aspirais qu'à une chose, ne plus voir ces bestioles qui me faisaient souffrir et sacrifier tant de choses.

Pourtant, je n'ai jamais réussi. Quoi que je fasse, les chevaux me rattrapent toujours. Et l'envie de les côtoyer et plus forte. J'ai cette passion qui m'anime, qui me fait vibrer, qui me fait vivre. Je crois que j'ai en moi quelque chose de bien plus profond que n'importe quoi d'autre. Les chevaux sont devenus mon pilier de vie.

Et parfois, l'envie de monter est trop forte. Elle revient comme une fusée, cette envie de nouvelles sensations et d'un connexion différente avec mon compagnon à 4 sabots. Je crois simplement qu'elle sommeille le temps de retrouver toute sa ferveur.

Et la pause dans tout ça ? 

Je crois que finalement, faire une pause dans mon "équitation" m'a permis de réaliser à quel point les chevaux sont indispensables à ma vie. Bien sûr, ma famille, mes amis, mon chéri, eux aussi me sont indispensables. Mais sans les chevaux, je ne serai pas ce que je suis aujourd'hui. Sans eux, je n'aurais pas réussi à grandir comme je l'ai fait et à m'épanouir pleinement (bien que par moment, certaines personnes de mon entourage se demandent bien si je suis réellement épanouie. Mais ça c'est une autre histoire 😁).

Parce que faire une pause m'a permis de découvrir un autre univers dans le monde des chevaux. j'ai pu voir que monter sur leur dos n'était pas indispensable. Et qu'on pouvait faire tout autant de chose en étant à leurs côtés. Et c'est devenu pour moi  naturel de penser les choses à pied avant de pouvoir songer à monter mon cheval.

 C'est à mon sens, là que le proverbe "reculer pour mieux sauter" prend tout son sens : la pause m'a permis de prendre du recul et d'observer ce monde de l'équitation que je connaissais si mal pour me faire évoluer dans une direction que je ne connaissais pas.

Commentaires

  1. Bonjour "Chicorée",

    Ton article m'a vraiment touchée, c'est pouquoi je me permets de le partager. Longue vie à ton amour du cheval ... et à ta plume.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Ca me touche vraiment que cet article t'ait plu. Merci beaucoup pour le partage et tes encouragements !

      Je suis également ton blog et je l'apprécie énormément même si je ne commente pas forcément. ^^

      A bientôt :)

      Supprimer
  2. J'ai aussi besoin de faire des pauses avec Fio :) mais là on en a fait assez haha, je veux profiter d'elle à fond maintenant et commencer à aller la voir bien + souvent, surtout qu'elle est plus proche donc même monter juste lui dire coucou et être avec elle un moment. J'aimerai aussi lui faire reprendre du physique et du souffle :) et qu'on s'amuse à fond au sol =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De jolies choses en perspectives pour vous ! C’est chouette ! Hâte de vous voir à l’oeuvre 😃

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés