Accéder au contenu principal

Un mois avec Chicorée et Shamane : Septembre 2017

Ce mois-ci, nos habitudes ont changé. Ou du moins MES habitudes ont changé. J’ai essayé d’être le plus présente possible auprès des mes deux juments et ça n’a pas été facile.

Du coup, le format de mes articles résumés du quotidien change aussi. J’espère que ce sera plus lisible et plus digeste pour vous, et surtout moins barbant 😃

Notre petite balade en main du 5 septembre. Doudou qui profite des bonnes choses à tous moments 😊

Du côté de Chicorée : 

Chicorée a été plutôt tranquille les premières semaines. Je suis allée la voir essentiellement pour lui donner à manger et nettoyer son pré. Ayant repris le boulot, je suis passée la voir matin et soir au minimum pour lui faire un coucou et lui donner à manger si besoin.

Notre petite sortie à pied du 7/09. Une doudou qui était contente de sortir de son pré.

Je l’ai tout de même sortie deux fois à pied en rentrant du boulot la semaine du 4 septembre. Elle était assez raide dans sa démarche. Mais comme il faisait froid et humide depuis le début du mois, je pense que ça la travaillait beaucoup. Elle était raide des postérieurs et ses antérieurs n’étaient pas au mieux non plus. Mais à chaque fois, elle donnait beaucoup et faisait de beaux efforts.

Le 9/09, prête à partir en balade ... Ou pas 😊

La semaine du 11 septembre, je l’ai retrouvée au moins une fois par jour derrière sa séparation… Je devais la changer de pré en début de semaine, mais elle traversait la clôture tellement régulièrement que je lui refusais l’accès à son nouveau pré, sous peine de la voir faire une fourbure. J’ai tout de même pu la changer de pré en milieu de semaine. Elle était vraiment heureuse de retrouver de la belle herbe pendant la journée. Mais malheureusement pour elle, on l’a rentrait la nuit. Elle avait trop d’herbe à disposition et nous n’avions pas de batterie de disponible pour la garder du bon côté de la clôture.

"Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas ..." En vadrouille le 16/09.

Elle a seulement fait une sortie à pied avec Anaïs et moi. Elle était hyper motivée ce jour là. En même temps, les deux chiennes étaient avec nous et elles étaient complètement folles ! 😁

Sa tronche de bébé quand elle me regarde ... Si mignonne 💚 - 21/09

La semaine du 18 septembre, la miss est sortie deux fois en balade. Elle a eu droit à une petite balade en main un soir, quand je suis rentrée un peu plus tôt du travail. Et elle a pu aussi partir en balade avec Anaïs un matin. Tout s’est très bien passé. Elle a été exemplaire pour ces deux sorties.

22/09 : Anaïs et la blonde partent en vadrouille.

La semaine du 25 septembre, la puce n’est sortie qu’une seule fois. Nous avons fait un petit tour d’une cinquantaine de minutes à pied avec Anaïs. Tout s’es très bien passé. J’étais tellement fatiguée que je n’ai pas eu la force de la sortir de toute la semaine.

26/09 - Soirée d'automne ... Couleurs magiques.

Elle a également eu droit à un parage dans le mois. Je devais normalement lui en faire un deuxième, mais j’étais tellement crevée quand je devais le faire que j’ai repoussé. 😕

30/09 - Balade en main avec notre petite troupe. Les bestioles et les humaines profitent du beau temps pour s'aérer le crâne.

J'étais plutôt contente de moi. J’ai pu lui faire les 4 pieds. Bon je vous accorde que j’ai été assez rapide pour lui faire les postérieurs : j’ai juste donné de la pince pour son postérieur droit (le plus compliqué à donner pour elle) et j’ai vraiment fait le strict nécessaire pour le postérieur gauche. Anaïs était là pour tenir la blonde ce qui m’a franchement facilité la tâche.


Du côté de Shamane :

Le début du mois de septembre a été assez léger du côté de ma naine grise. Maria étant en arrêt de travail pour quelques temps, ça a permis à tout de monde de se reposer tranquillement après la saison estivale. J’ai profité de cette période de repos pour monter au ranch voir la naine et surtout pour passer du temps avec le troupeau.

6/09 - Visite de courtoisie aux poilus. Ma douce grise profite de son troupeau et de sa tranquillité retrouvée après la saison. (PS : non ce n'est pas Chicorée qui est avec elle, mais un cheval du ranch).

A chaque visite, j’ai eu mon lot de surprises. La première fois, J’ai vraiment senti que quelque chose de nouveau se passait entre nous. Autant avec les autres chevaux qu’avec Shamane. C’était vraiment intense et magique.

La seconde fois, j’ai eu droit à mon premier retour de grooming de la part de Shamane. C’était totalement inattendu et inespéré. On se découvre gentiment et ça promet vraiment d’être intéressant.

Elle a également eu droit à son vaccin au milieu du mois. Elle a été hyper sage : pas une réaction de sa part alors que d’habitude ce n’est pas ça. Trop contente d’elle.

11/09 - Ma naine et son gros bidon ... Va peut-être falloir songer à y faire quelque chose quand même 😅

La semaine du 18 septembre, j’ai enfin pu la remonter. Elle a été superbe. Après 3 semaines de repos, elle aurait pu être complètement folle, mais non. Elle était très à l’écoute et pleine de bonne volonté. Une vraie perle. On a profité de cette balade pour essayer sa nouvelle selle. Elle a l’air de bien lui convenir. En tout cas, elle n’a pas bougé au moment de seller et elle était vraiment bien pendant la balade.

La semaine du 25 septembre, je voulais vraiment aller au ranch. Mais la fatigue a eu raison de moi … Comme je l’ai dit pour Chicorée, j’étais vraiment épuisée du coup, je ne me sentais pas du tout de monter à cheval. 😕


23/09 - Première balade avec SA selle. Et bien comment dire ? Je suis toujours fan de la marque Thorogwood ! 😄


Depuis que j’ai acheté Shamane, je surveille son  poids (Déjà-vu vous dites? 😁). Vous l’aurez remarqué sur certaines photos, elle ressemble à un tonneau sur pattes… Et bien ce début de mois off lui a été vraiment fatidique dans le sens où elle a repris du poids… J’ai eu de gros doutes quand j’ai voulu essayer de nouveau sa selle. Du coup, j’ai mis du temps à sauter le pas en sachant que j’ai déjà eu du mal à faire accepter ma selle à Maria (étant une selle hybride à arcade interchangeable, ça peut en dérouter beaucoup, surtout quand on ne connait pas ces selles). Et finalement, la selle convient bien même si j’ai dû changer d’arcade par rapport à fin août (bien évidemment, c’est la plus large).

Commentaires

  1. ça été tranquille pour Chicorée mais de chouettes moments :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et ça continue comme ça pour elle depuis. Mais on arrive quand même à passer de chouettes moments tout simples.

      Supprimer
  2. "La seconde fois, j’ai eu droit à mon premier retour de grooming de la part de Shamane." Trop coooool <3
    Trop chouette :) je me réjouis de te voir sur elle et de la découvrir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! <3
      J’ai vraiment hâte aussi de la découvrir un peu plus. J’espère qu’elle ne t’impressionnera pas autant que la blonde. ^^

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Du changement dans nos vies ...

Du changement dans nos vies … Avec ce titre, je vois déjà la tête de certaines personnes et les questions qu’elles peuvent se poser. Sans plus attendre voici la réponse à ces interrogations et aux différents indices que j’ai pu glisser dans mes derniers articles.
La voici, la voilà, la nouvelle « CHOSE » dont je vous parlais dernièrement. :)
Voilà maintenant 2 mois que j’ai osé franchir le cap ! Du haut de mes 25 ans, me voilà propriétaire d’une jolie petite jument grise.


Voici donc Shamane Del Altiplano, Demi-sang arabe de 11 ans. Mon rêve devenu réalité.
Comment suis-je tombée sur elle ?Comment dire ? Shamane je la connais depuis qu’elle est née (Déjà-vu ? Non pas possible !). Je connaissais très bien sa maman, avec qui j’ai passé une partie de mes premières années à cheval et son papa qui me fait toujours autant rêver de par sa prestance et son tempérament.

Le papa de la demoiselle, j'ai nommé Monsieur Haltaïr du Volday, Pur-Sang Arabe.
Shamane, c’est une des dernières pouliches nées…

Quand j'en ai plein les bottes ! #1

Mais qu’il est beau ce titre ! 😂 Il est très rare que je pousse des coups de gueules ou même que j’exprime clairement un désaccord profond lors d’une discussion. Au contraire, je suis du genre plutôt ouverte et prête à tout remettre en question au moindre doute. Mais là, quand même, ça me chagrine un peu.
Depuis que je tiens mes blogs et que j'ai eu la grande idée de m'inscrire sur FB et Instagram, je vois pas mal de choses sur les réseaux sociaux. Parfois, je suis agréablement surprise par les gens, et d’autres fois, c'est tout l’inverse !
Je m’aperçois et je constate le plus souvent la bêtise dont certains peuvent faire preuve. Et actuellement, je m’indigne clairement du fait que les gens sont de plus en plus stupides et  fermés dans leurs opinions. Que ce soit dans le monde du cheval ou ailleurs. Les conflits entre les personnes sont de plus en plus nombreux. On s’oppose sans cesse sur des sujets qui n’ont d’importance que pour les personnes qui lancent les hostilités.  D…

Travail à pied : " La flexion vers le bas "

Voici un nouvel article dans la rubrique « Travail à pied ». Cette fois-ci je voudrais vous parler d’un exercice que j’ai grandement négligé au travail avec Chicorée et que j’ai toujours du mal à utiliser aujourd’hui : ce qu'on appelle la "flexion vers le bas".
Pourquoi cet exercice ?Comme je l’ai mentionné précédemment, j’ai largement négligé cet exercice avec Chicorée. Et aujourd’hui, je prend seulement conscience de l’étendu de son pouvoir, si l’on peut dire. Effectivement, la flexion vers le bas est utilisée dans beaucoup de méthodes car elle permet de relaxer le cheval, ou du moins, de lui montrer qu’il n’a pas à craindre une situation.
Attention cependant, à mon sens, relaxer son cheval c’est bien, mais utiliser cet exercice à outrance dans ce but peut (à mon avis, et mon seul avis !!! ) avoir tendance à robotiser son cheval et le rendre apathique, voir amorphe.
Malgré tout, je pense que c’est un exercice bien utile à apprendre à son cheval car une fois en selle, il pe…